Farah Asmar: Interview exclusive

C’est depuis son atelier en Jordanie que Farah Asmar, une créatrice de sacs à main qui nous a particulièrement plue pour l’attention qu’elle porte aux détails esthétiques de ses pièces sans jamais en oublier l’aspect pratique, a répondu à nos questions. En tant que femmes modernes et actives, nous ne pouvons plus nous permettre de ne pas lier le beau à l’utile, et Farah l’a compris. À travers une courte interview exclusive, découvrez notre talentueuse créatrice, pleine de vie et sûre d’elle.

1/ Pourquoi as-tu décidé de te lancer dans la mode ?
Je suis passionnée par la mode depuis que je suis toute petite, j’avais l’habitude de dessiner des croquis que ma mère me ramenait pour que je m’améliore. 

2/ Pourquoi as-tu décidé de te spécialiser dans la création de sacs ?
À Londres, j’ai effectué un stage auprès d’un créateur de sacs à main, la beauté de la finition ajoutée à la facilité de le vendre, et au challenge de créer un design à la fois pratique et tendance dans un espace aussi exigu m’a réellement intéressée.

3/ Qu’est-ce qu’un sac à main représente pour toi ?

Avant tout, un sac se doit d’être pratique, il permet aux femmes d’avoir confiance en elles en gardant en lieu sûr tout ce dont elles ont besoin pour chaque occasion.

4/ Quel bag que vous avez dessiné est votre préféré ?

Je dirais le mini ANABELLA, qui est d’ailleurs notre best-seller. Il a été pensé pour être à la fois porté en bandoulière, à la main et à la ceinture. Il est parfait pour toutes les occasions, d’autant plus qu’on l’adapte à chaque saison.


5/ Pour quelle type de femmes crées-tu tes sacs à main ?
Je dessine pour une femme branchée toujours en quête de nouveauté plutôt que le dernier article à la mode que tout le monde porte déjà.

6/ Quel est ton meilleur souvenir de tes années à Londres ?
La mode évolue rapidement et j’avais l’habitude de me rendre dans des boutiques vintages pour trouver des sources d’inspiration. Je dois avouer que les vitrines m’attirent particulièrement, je prête beaucoup attention aux détails et aux histoires qui se cachent derrière chaque collection. À présent que je retourne vivre à Londres, je ne pourrais être plus excitée que d’en profiter lors de mes promenades matinales avec mon partenaire qui m’a toujours soutenue et poussée à aller plus loin.

< retour